À propos

Marçay (1)

La basilique de style néo-gothique, fondée en 1884 par l’Abbé Joanneau et par les architectes Jean-Baptiste Perlat et Alcide Boutaud, a servi au culte jusqu’en 1962, après quoi elle fut fermée puis désacralisée, et enfin vendue (elle fut notamment transformée en annexe de la célèbre fabrique d’horloges Lussault). Les propriétaires successifs n’ayant pas eu le projet de la sauvegarder, elle fut dégradée par les divers usages qu’ils en firent, le temps, les intempéries et le manque d’entretien, à tel point qu’on vit pousser des arbres à l’intérieur, au milieu des gravas. Les choses commencèrent à changer lorsque le précédent propriétaire, Monsieur Piot, mobilisa des habitants du village afin de dégager la pierre, et la basilique fut inscrite en totalité au titre des monuments historiques le 4 Janvier 2011.

Renaissance

C’est en 2012 que Monsieur Jean-Denis Touzot, libraire, fit à son tour l’acquisition de l’édifice dont certaines parties menaçaient de s’effondrer ; les travaux de restauration conduits par Bernard Ruel (architecte du patrimoine) et Christian Polo (artisan maçon et expert en restauration) commencèrent à l’automne sous l’égide de la DRAC de Poitou-Charentes. Ils devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2016, avant que le lieu n’ouvre définitivement ses portes au public.

=> Page 2 : Vers une cathédrale du livre

Les commentaires sont clos.